L’île « Madame » Pèlerinage 25 Aout 2017

L’île « Madame » Pèlerinage 25 Aout 2017

 

Année 1794

829 prêtres fidèles à l’Église et refusant de prêter serment à la constitution civile du clergé condamnée par Pie VI, furent condamnés à la déportation et conduits à Rochefort.

Les prêtres furent entassés sur des navires qui devaient partir pour la Guyane, mais ils demeurèrent ancrés à l’embouchure de la Charente, près de l’île d’Aix. le jour, Les prêtres réfractaires étaient parqués sur la moitié avant du pont. La nourriture servie était volontairement infecte, souvent avariée et en quantité insuffisante. La nuit était encore plus pénible car ils étaient entassés dans l’entrepont. La vie à bord était un véritable cauchemar, le typhus, le scorbut faisaient des ravages. Quelques prêtres se firent infirmiers pour adoucir les souffrances de leurs confrères et les assistaient spirituellement.

En aout 1794, la mortalité ayant pris des proportions effrayantes, les capitaines reçurent l’ordre de descendre les malades à terre et un hôpital de campagne fût installé sur l’île Madame. Sur 83 malades débarqués, 36 décédèrent quelques heures après leur débarquement. Comparativement à l’enfer des pontons, l’île semblera un véritable paradis aux prêtres réfractaires. Malheureusement, des conditions météorologiques désastreuses obligeront la fermeture de l’hôpital et le retour des prêtres sur les bateaux.

Ce fût en janvier 1795 que s’effectua enfin le débarquement des déportés. En deux journées de marche, ils furent conduits de Tonnay Charente à Saintes où ils furent reçus à bras ouverts par la population en attendant leur libération définitive.

Année 1910

 

Depuis 1910, des pèlerins se rassemblent à Port des Barques pour participer à une messe. Cette année elle a été présidée par le Cardinal Gérald-Cyprien LACROIX, Archevêque de Québec et Monseigneur George COLOMB, Évêque de la Rochelle et Saintes. Puis les Pèlerins se rendent en procession au cimetière des prêtres situé sur l’île Madame et se rassemblent autour de la croix dessinée sur le sol avec des galets, marquant l’emplacement où furent découverts quatre squelettes disposés dans la terre en forme de croix.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire